Commission d’action 28/08/2021

COMMISSION ACTION du 28 AOUT 2021

Lorsque le Président Cabanel nous a demandé de refaire vivre la « Commission Action », il nous a semblé qu’il était évident de consulter les membres du Club pour être en phase avec leurs attentes.

Nous nous sommes vite aperçus que la mise en place d’une plateforme d’échanges sur le blog du Club Cévenol était une utopie et que nous devions continuer à préparer des manifestations en « présentiel » (mot à la mode) comme par le passé.

Compte tenu de la pandémie du Covid, nous avons donc décidé en accord avec le Conseil d’Administration du Club, d’intégrer une réunion de la Commission d’Action au week-end consacré au Congrès 2021 afin de limiter les déplacements des membres du Club.

Le thème de la réunion programmée ce samedi 28 Août colle à l’actualité récente de la haute vallée de l’Hérault, et nous avons demandé à Madame Chantal Vimpère, Directrice de la station de Météo France à l’observatoire de l’Aigoual, de nous expliquer le processus de développement d’un épisode cévenol et son interactivité avec l’évolution du climat dans notre région impactée par des périodes de fortes chaleurs et de sécheresses, puis à de longues périodes humides.

En effet, le phénomène météorologique appelé « épisode cévenol » désigne une pluie intense de 24 à 72 heures, consécutive à une accumulation de masses nuageuses venant du Golfe du Lion et poussées par un vent de secteur sud à sud-est. Lorsque ces masses nuageuses rencontrent un air plus frais d’origine océanique, des orages intenses peuvent se développer avec des quantités d’eau pouvant atteindre 600 à 700 mm sur des zones très délimitées.

Ces phénomènes sont transcrits dans des documents au cours des siècles et si nous nous focalisons sur la haute vallée du Gardon d’Alès, nous pouvons retenir quelques dates marquantes :

-1604 inondations les 10 et 11 septembre de la basse vallée équivalente à 1958.
-1741 inondations le 15 septembre avec un mètre de limon dans le centre-ville d’Alès.
-1768 inondations les 3 et 4 octobre avec de gros dégâts sur toute la vallée longue.
-1907 inondations avec maisons écroulées à Rochebelle.
-1958 inondations avec « la crue du siècle » emportant les ponts sur son passage.
La haute vallée de l’Hérault et Valleraugue ont aussi été touchées par des phénomènes exceptionnels tels :
-1900 inondations le 29 septembre avec 950 mm de pluie tombée en 10 heures.
-2011 inondations du 1 au 6 novembre avec 936 mm d’eau.
-2020 inondations du 19 septembre avec 706 mm d’eau.

Nous pouvons rajouter que lors du grand brûlement des Cévennes les 8 et 9 Novembre 1703, les soldats du Roi ont eu beaucoup de difficultés pour incendier les maisons en raison de pluies diluviennes à cette période.

Nous vous attendons donc nombreux en ce samedi 28 Août de 15h30 à 17h pour faire le point sur les dernières études menées par les météorologues permettant de mieux cerner le sujet.

Les Co-Présidents de la Commission Action : Paul-Emile GIRAN et Claude MILAN.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.